Succès de la campagne Endless Computers

Le mois dernier, Endless Mobile lançait une campagne Kickstarter dans le but de l’aider à commercialiser un ordinateur pensé pour les pays émergents (et tournant sous GNOME), en commençant par le Mexique et le Guatemala.

Après seulement quelques heures, le quart des 100 000 dollars initialement demandés étaient déjà récoltés, et en tout juste 24 heures, ils atteignaient la moitié de l’objectif. Objectif qui fut finalement atteint le 18 avril, après seulement quatre jours de campagne.

Par la suite, bien que les dons affluèrent moins rapidement, la campagne se termina tout de même avec 176 539 dollars collectés, grâce à 1 041 contributeurs.

La campagne désormais terminée, ils ont prévu de se lancer dans un road trip à travers le Mexique à bord d’un vieux bus de ramassage scolaire américain qu’ils ont retapé, histoire de pouvoir aller à la rencontre des gens et de leur faire découvrir l’ordinateur et les applications qu’ils ont développés. Ils en profiteront également pour livrer un certain nombre de machines à diverses écoles locales.

S’il reste des gens intéressés, ils pourront suivre le reste de l’aventure sur Twitter ou Facebook.

Et pour ceux qui rechercheraient d’autres projets à financer, il reste la campagne du gestionnaire de podcasts Vocal, qui est plutôt mal partie, ainsi que celle de Grammalecte, le seul correcteur grammatical libre que nous ayons pour le français. J’espère donc sincèrement que vous ferez de cette dernière un succès.

Sortie de l’ordinateur Endless

L’ordinateur Endless

Après deux années de mystère, Endless Mobile vient d’annoncer la disponibilité de l’ordinateur Endless, dont le but est de fournir une machine aux 4,5 milliards de personnes qui en sont toujours dépourvues.

Une campagne Kickstarter a également été lancée, dans le but de récolter 100 000 dollars et d’aider à lancer le produit dans les deux marchés initiaux que sont le Mexique et le Guatemala. Par la suite, ils comptent s’étendre dans le reste de l’Amérique du Sud, suivi de l’Asie, du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Endless Mobile n’est pas un organisme caritatif mais une entreprise qui compte vendre un produit. Et puisque le public cible se situe principalement dans les pays émergents, il fallait une machine la moins chère possible, la plus simple d’utilisation qui soit, et qui puisse éventuellement se passer d’une connexion Internet, ou dont la connexion serait de mauvaise qualité.

Pour les premiers prototypes, ils étaient partis d’Android, avant de se rendre compte des trop nombreuses limitations qui empêchaient d’en faire un environnement de bureau à part entière, capable de faire fonctionner également des applications traditionnelles. Ils se sont donc tournés vers GNU/Linux et GNOME 3, qu’ils ont modifié pour répondre à leurs besoins.

Dans le but de baisser les coûts, ils sont partis sur du matériel que l’on retrouve dans les smartphones : processeur Intel Bay Trail-M N2807, 2 Go de RAM, SSD de 32 ou 500 Go selon les modèles, ports RJ-45, USB 2 et 3, HDMI, puis éventuellement WiFi et Bluetooth 4.0 pour le modèle le plus cher. La machine devant également pouvoir être reliée à un téléviseur, pour que les utilisateurs ne soient pas obligés d’acheter un écran supplémentaire.

Niveau applicatif, on retrouve de nombreux logiciels libres, comme Chromium (qui offre donc un accès au Chrome Web Store), des applications de base pour regarder des photos ou des vidéos, écouter de la musique, une suite bureautique, des jeux éducatifs…

Une version hors ligne de Wikipédia est également fournie

De nombreux contenus sont également pré-installés, tels que des versions hors-ligne de Wikipédia et l’Académie Khan, ainsi que d’autres contenus relatifs à la santé, la cuisine, l’agriculture ou la maternité.

Maintenant, reste à savoir si le public concerné sera intéressé par des ordinateurs à 169 et 229 dollars, quand les gens ne jurent plus que par leur smartphone ;)