Participez facilement au bêta-test du prochain GNOME

La première version bêta du futur GNOME 3.22 est sortie il y a peu et il reste encore trois semaines avant la sortie de la version finale. D’ici là, les développeurs vont se concentrer sur la correction du maximum de bugs qui leur seront rapportés.

Mais pour ça, il faut que les utilisateurs acceptent de tester les versions bêta de leurs applications préférées, puis qu’ils prennent le temps de rapporter les éventuels problèmes rencontrés.

Comme le rappelait Renault il y a quelques jours, la distribution Fedora propose d’ores et déjà des images de la version alpha de Fedora 25 incluant la première version bêta de GNOME 3.22, ainsi que la documentation nécessaire pour faire de bons rapports de bug.

Mais voilà, le code évolue vite, et il est parfois préférable de tester une version n’ayant guère plus de quelques heures. Et ça tombe bien, le projet GNOME a mis en place un système de construction automatique quotidien de paquets Flatpak ^_^

Pour rappel, la prochaine version de GNOME apportera la prise en charge par défaut de la technologie Flatpak, ce qui permettra de pouvoir installer en quelques clics des applications qui ne sont pas dans les dépôts de la distribution (que ce soit des versions stables récupérées directement chez le développeur, ou des versions en cours de développement). Rappelons également que les paquets Flatpak étant isolés du reste du système, vous pouvez sans problème installer des versions bêtas sans qu’elles n’interfèrent avec votre environnement stable.

Mais en attendant la sortie de GNOME 3.22, nous devons tâter une dernière fois de la ligne de commande :p

Il va tout d’abord falloir installer l’application Flatpak. Opération particulièrement simple chez Arch / Manjaro ou Fedora qui la proposent déjà depuis quelques temps. Pour les autres, je vous renvoi au site officiel :)

Une fois que c’est bon, nous devons ensuite demander à Flatpak de récupérer la clé GnuPG du projet, ainsi que l’environnement d’exécution du futur GNOME :

$ wget https://sdk.gnome.org/nightly/keys/nightly.gpg
$ flatpak remote-add --gpg-import=nightly.gpg gnome-nightly-apps https://sdk.gnome.org/nightly/repo-apps/
$ flatpak remote-add --gpg-import=nightly.gpg gnome-nightly https://sdk.gnome.org/nightly/repo/
$ flatpak install gnome-nightly org.gnome.Platform master

Nous pouvons désormais jeter un œil à la liste des applications disponibles :

$ flatpak remote-ls gnome-nightly-apps --app

org.gnome.Books
org.gnome.Builder
org.gnome.Calculator
org.gnome.Calendar
org.gnome.Characters
org.gnome.Dictionary
org.gnome.Documents
org.gnome.Epiphany
org.gnome.Evince
org.gnome.Games
org.gnome.Geary
org.gnome.Gitg
org.gnome.Glade
org.gnome.Maps
org.gnome.Nautilus
org.gnome.News
org.gnome.Photos
org.gnome.Polari
org.gnome.Rhythmbox3
org.gnome.Software.XdgApp
org.gnome.Todo
org.gnome.Totem
org.gnome.Weather
org.gnome.bijiben
org.gnome.clocks
org.gnome.eog
org.gnome.gedit
org.gnome.iagno

Pour les personnes qui ne seraient pas familières des noms de modules, Books correspond à l’application Livres, Calculator à la calculatrice, Calendar à l’agenda, Epiphany au navigateur web, Evince au visionneur de documents, Maps à l’application Cartes, Nautilus au gestionnaire de fichiers, Software à la logithèque, Totem au lecteur vidéo, Weather à l’application météo et bijiben à l’application de prises de notes.

Nous pouvons donc passer à l’installation à proprement parler. Dans le cas de Nautilus, cela donnera :

$ flatpak install gnome-nightly-apps org.gnome.Nautilus master

Avant de lancer l’application dans sa version bêta, il est conseillé de fermer les éventuelles instances déjà existantes :

$ killall nautilus

Et voilà, il ne nous reste plus qu’à lancer l’application :

$ flatpak run org.gnome.Nautilus

Par la suite, les paquets étant mis à jour quotidiennement, vous pourrez récupérer les toutes dernières versions avec un simple :

$ flatpak update

Et si vous constatez des problèmes, n’hésitez pas à faire des rapports de bugs.