Sortie de GNOME 3.25.3

GNOME 3.25.3, la troisième version de développement qui mènera au futur GNOME 3.26, vient de sortir. Et cette fois-ci, les nouveautés visibles par l’utilisateur sont un peu plus nombreuses :

  • Mutter intègre diverses améliorations concernant l’affichage et la gestion des écrans HiDPI (mais toujours pas de mise à l’échelle fractionnée)
  • Un certain nombre de projets ont été convertis au système de construction Meson
  • GJS intègre différents correctifs pour l’intégration à venir de SpiderMonkey 52 (ce dernier étant utilisé aussi bien par l’interface de GNOME que par les extensions)
  • Machines prend désormais en charge les dossiers partagés et offre la possibilité d’effectuer des captures d’écran
  • Le Centre de contrôle a droit à diverses améliorations (réorganisation de la configuration réseau, possibilité d’annuler la suppression d’une imprimante, prise en compte des données EXIF pour l’orientation des images en arrière plan…)
  • Agenda prend désormais en charge les événements récurrents
  • L’outil de configuration initiale offre désormais la possibilité de configurer les connexions réseau et prend également en charge un fichier de configuration externe, permettant ainsi aux distributions et autres fabricants de PC de pouvoir apporter leur propre personnalisation
  • Cartes intègre de nouveaux raccourcis clavier (possibilité de basculer entre les différentes vues, chargement d’une couche cartographique…), ajoute la prise en charge de nouveaux tags OpenStreetMap (informations sur les religions, disponibilité des toilettes…) et mémorise le dernier mode de déplacement utilisé
  • Le service Todoist est ajouté aux Comptes en ligne (ce dernier pouvant servir à des applications comme Recipes ou To Do)
  • Photos permet désormais de zoomer sur une image
  • L’outil de numérisation Simple Scan intègre diverses améliorations au niveau de l’interface utilisateur concernant les préférences et prend désormais en charge le format WebP (compression avec pertes)
  • L’Outil de personnalisation a droit à un certain nombre d’améliorations au niveau de son interface et intègre de nouvelles options, telles que la possibilité de désactiver le pavé tactile lors de la saisie, de permettre l’affichage du niveau de charge de la batterie dans la barre supérieure ou de pouvoir choisir l’emplacement des boutons de la barre de titre. À l’avenir, l’installation ou la suppression d’extensions se fera par contre depuis Logiciels, qui pourra désormais être lancé depuis l’onglet Extensions de l’application.

Sans oublier, bien évidemment, les innombrables corrections de bugs et autres mises à jour de traductions.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter l’annonce officielle de Matthias Clasen.

Nouvelle interface à venir pour Simple Scan

Allan Day vient de publier des maquettes de ce que pourrait être la future interface de l’outil de numérisation de GNOME. Certaines fonctions de l’interface actuelle étant difficiles à trouver et pas forcément des plus intuitives.

L’état initial « prêt à numériser »
Numérisation en cours
Un document une fois la numérisation terminée

Les principaux changements concernent l’ajout d’une barre latérale pour pouvoir sélectionner plus facilement une page, ainsi qu’une barre d’actions au bas de la fenêtre pour effectuer des opérations sur la page.

D’autres améliorations plus discrètes font également leur apparition, comme le bouton de numérisation qui indique désormais le mode sélectionné (texte/photo, page unique/toutes les pages du chargeur), rendant ainsi inutile le besoin d’aller vérifier dans l’interface quel mode était précédemment sélectionné avant de cliquer sur le bouton. La réorganisation des pages est également simplifiée. Quant au bouton Créer un nouveau document, il a été renommé Recommencer afin d’avertir que le travail actuel était effacé au profit d’une nouvelle numérisation.

Les préférences ont également été retravaillées.

Les nouvelles préférences

Elles font appel à une approche expérimentale concernant les paramètres de luminosité et de contraste. Pour ce faire, une numérisation de test est effectuée dans le but de proposer de nombreux échantillons utilisant des paramètres différents, permettant ainsi à l’utilisateur de pouvoir choisir concrètement l’échantillon qui lui offrira les meilleurs paramètres de numérisation.

Les plus observateurs d’entre vous auront sans doute remarqué la présence de nouveaux contrôles pour des fonctionnalités encore non disponibles, comme la reconnaissance optique de caractères, un contrôle de zoom ou une option d’ajustement automatique. Fonctionnalités que Robert Ancell, le mainteneur de Simple Scan, aimerait voir implémentées.