Afficher des dates plus précises dans Fichiers

Par défaut, dans la vue en liste, Fichiers n’affiche plus qu’une date de modification simplifiée (aujourd’hui, hier, jeudi…). Ce comportement peut être problématique quand l’heure est importante pour vous, et qu’elle peut vous aider à retrouver un document parmi un ensemble de fichiers créés le même jour, ou de pouvoir reconstituer la chronologie d’une suite de modifications.

Fichiers 3.20 affichant des dates de modification simplifiées

Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre dans les préférences, de sélectionner l’onglet Colonnes des listes, puis de décocher Dernière modification, que vous remplacerez par Date de modification.

Fichiers 3.20 affichant des dates de modification plus précises

Liste des projets acceptés pour le Google Summer of Code 2016

Google Summer of Code 2016
Tous les ans, plutôt que de passer l’été à vendre des beignets sur la plage, Google permet à des étudiants de travailler sur des projets libres. Le fameux Google Summer of Code.

Cette année, 21 projets GNOME ont été acceptés :

  • Agenda : implémentation de la vue par semaine.
  • Builder : implémentation d’un système de recherche et de remplacement, ainsi qu’un greffon pour la correction orthographique.
  • Fichiers : gestion des archives compressées directement au sein du gestionnaire de fichiers sans avoir à passer par une application externe, ainsi que l’implémentation d’un système pour le renommage en masse.
  • Jeux : prise en charge des manettes de jeu, ainsi que l’ajout de nouvelles consoles ou formats de jeux.
  • GNOME Keysign : application devant rendre plus accessible la signature des clés OpenPGP.
  • Journaux : meilleur système de recherche, avec l’ajout de filtres et de paramètres. L’application devrait également être capable de fournir des résultats au shell de GNOME.
  • Machines : prise en charge des machines virtuelles distantes au travers de SPICE et implémentation de fonctionnalités telles que les dossiers partagés ou le partage de la géolocalisation par Wi-Fi permettant à des connexions SPICE d’être découvrables sur le réseau…
  • Musique : permettre l’édition des métadonnées contenues dans les fichiers musicaux, ainsi que la prise en charge d’ownCloud pour pouvoir parcourir et lire de la musique stockée dans votre propre nuage.
  • Photos : permettre l’envoi d’une ou plusieurs photos, voir d’un album complet, vers Google Photos.
  • Pitivi : permettre la personnalisation des raccourcis clavier et utilisation de la nouvelle fenêtre de raccourcis clavier apparue dans GNOME 3.20.
  • Polari : amélioration de l’expérience utilisateur lors de la première utilisation, auto-complétion des pseudonymes améliorée, liste d’amis, système de recherche dans les conversations passées…
  • Web : nouveau système de marque-pages et utilisation du système de synchronisation proposé par Firefox pour pouvoir synchroniser les marque-pages entre les deux navigateurs (et sans doute les mots de passe et l’historique dans un futur proche), tout en permettant également à Web de pouvoir tirer profit de la synchronisation sur différents périphériques.

Notez qu’il ne s’agit que de la liste des projets qui ont été acceptés. Il n’y a aucune garantie sur le fait que les étudiants pourront mener leur projet à terme, et que la qualité du travail soit suffisamment bonne pour qu’il soit un inclus dans les différentes applications.

Rien ne dit que nous retrouverons donc toutes ces fonctionnalités dans la prochaine version de GNOME.

Fichiers 3.20 indiquera l’espace disque restant

L’espace disque disponible dans Fichiers 3.19.2

En vous rendant dans Autres emplacements, à droite de chaque disque, vous pourrez désormais retrouver l’espace libre restant et la capacité totale du disque.

Par contre, il ne faudra pas espérer une représentation graphique à base de barres de progression, puisque, comme l’indique Georges Basile Stavracas Neto dans les commentaires de son billet de blog, c’était la première chose qu’ils avaient essayé, mais ça consommait trop d’espace verticalement et ça attirait trop l’attention, ce qui entraînait un certain déséquilibre dans la vue globale.

Ou alors, il aurait fallu qu’elles soient particulièrement fines, ce qui posait des problèmes d’accessibilité vis-à-vis des personnes souffrant de déficience visuelle.

Fichiers 3.20 proposera un nouveau système de recherche

Georges Basile Stavracas Neto vient de publier un billet de blog concernant son travail sur la prochaine version de Fichiers, qui devrait voir arriver une toute nouvelle boîte de recherche qui simplifiera grandement ces dernières.

La recherche, qui s’effectue actuellement uniquement par nom ou par type, devrait ainsi voir apparaître un nouveau filtre temporel (une date précise, la veille, la semaine dernière, le mois dernier…). Il sera ensuite bien plus simple de spécifier le type recherché (fichiers, dossiers, documents, images, musique, vidéos, PDF, présentations, feuilles de calcul, fichiers texte…).

L’ajout de critères de recherche dans Fichiers

Le développeur travaillant désormais à y ajouter la recherche plein texte pour que les fonctionnalités proposées depuis tant d’années par Tracker soient enfin exploitées au sein du gestionnaire de fichiers.

GNOME 3.18 offrira une prise en charge de Google Drive

Six ans après que Thibault Saunier ait commencé à travailler sur la prise en charge de Google Docs dans le cadre du Google Summer of Code 2009, et plusieurs années après que Google ait annoncé travailler sur un client Linux qui ne vit jamais le jour, Debarshi Ray repris le code fin 2014 et passa près d’une année à travailler dessus avant de pouvoir proposer une première version fonctionnelle de la prise en charge de Google Drive.

Une première version néanmoins incomplète, puisque le mode hors ligne n’est pas encore implémenté, et nécessitera donc une connexion à Internet pour pouvoir synchroniser et accéder à vos fichiers.

Mais une fois votre compte Google ajouté aux Comptes en ligne, en plus des traditionnels courriels, agendas, contacts, documents, photos et imprimantes, vous aurez désormais la possibilité d’accéder à vos fichiers stockés dans le service en ligne de Google.

Une fois l’option activée, un nouveau système de fichiers distant est automatiquement ajouté dans Fichiers, vous permettant d’accéder à tous vos fichiers, vignettes incluses, et de pouvoir les ouvrir dans vos applications par défaut. Les photos le seront dans le Visionneur d’images, les PDF dans le Visionneur de documents et les vidéos… dans Vidéos. En dehors des applications GNOME, il faudra bien évidemment que les applications concernées soient compatibles avec l’API GIO. Quant aux fichiers Google Docs, ils ouvriront Google Documents dans votre navigateur, sans qu’il n’y ait besoin de les télécharger au préalable.

L’envoi est également possible. Il suffit pour cela de déplacer ou de sauvegarder un fichier dans le système de fichiers Google Drive, pour que GNOME l’envoi sur votre compte en ligne.

Par contre, la création de nouveaux dossiers n’est pas encore possible, et il faudra sans doute attendre GNOME 3.20 pour que l’expérience soit pleinement fonctionnelle.

Lors d’une recherche, Fichiers basculera sur une vue en liste

Recherche avec vue en liste dans Fichiers 3.16

La vue en liste offrant bien plus d’informations (taille, emplacement…), la prochaine version du gestionnaire de fichiers basculera automatiquement vers cette dernière lorsque l’utilisateur effectuera une recherche. Ensuite, une fois la recherche terminée et si c’était le choix initial de l’utilisateur, Fichiers rebasculera vers la vue en icônes.

Intégration des services de stockage de fichiers en ligne

Carlos Soriano a récemment publié un billet de blog sur la situation actuelle des différents services de stockage de fichiers dans les nuages, tels que Dropbox, Google Drive ou encore OneDrive, ainsi que leur intégration dans les différents environnements de bureau.

Et les problèmes sont nombreux :

  • Utilisation de code non libre par certains clients, ce qui ne permet pas de contrôler l’expérience utilisateur.
  • L’expérience peut être différente en fonction du client, ce qui peut entraîner un flux de travail différent et une mauvaise intégration.
  • Mauvaise intégration dû à la nécessité de posséder une API standard intégrée à l’environnement de bureau.
  • Une prise en charge complète est difficile. Elle nécessiterait l’utilisation de GVFS pour la synchronisation, qui n’est pas encore disponible, quand chaque service utilise de toute façon sa propre méthode.
  • Utilisation d’API spécifiques en fonction de l’environnement de bureau ou du gestionnaire de fichiers. Dropbox utilise par exemple nautilus-dropbox, qui ne fonctionne qu’avec Fichiers. Situation problématique pour les utilisateurs d’autres environnements de bureau ou de gestionnaire de fichiers. De plus, l’API pour les extensions de Fichiers est plutôt limitée.
  • Le besoin d’utiliser des icônes personnalisées pour les menus.

À partir de là, comment faire en sorte de proposer une solution élégante qui puisse permettre aux différents services de s’intégrer proprement aux différents environnements de bureau, sans avoir besoin de s’adapter à chacun d’eux ?

La solution provient de la technologie agnostique D-Bus. Carlos Soriano a créé une nouvelle API pour D-Bus, puis a ajouté sa prise en charge dans GTK+.

Intégration d’un service de stockage en ligne dans Fichiers

Comme nous pouvons le constater, dans le panneau latéral nous avons bien le service MyCloud qui utilise sa propre icône, nom, statut, ainsi que la fourniture d’un menu personnalisé.

Comment ça fonctionne ?

Les services de cloud exposent l’API D-Bus, puis écoutent ses appels, agissant comme un serveur. En outre, les services de cloud implémentent la méthode D-Bus « CloudProviderUpdated », qui notifie à D-Bus que le service a mis à jour son statut, son icône, le chemin ou tout ce dont il a besoin.

Les fonctionnalités actuellement disponibles sont :

  • GetIcon : récupère l’icône du service
  • GetName : récupère le nom du service
  • GetPath : récupère le dossier où le service stocke ses fichiers
  • GetStatus : récupère l’état (inoccupé, synchronisation, erreur) du service

Et pour finir, nous pouvons exporter GMenuModel au travers de D-Bus pour la création de menus personnalisés.

L’autre point important, c’est que l’API D-Bus peut être étendue pour répondre à tous les besoins.

Bien que le travail soit toujours en cours et qu’il reste du chemin avant que ça ne puisse prétendre devenir une spécification Freedesktop, le fait que les différents services puissent, à terme, supporter la même norme implémentée par les différents environnements de bureau, laisse de grands espoirs de voir la situation s’améliorer enfin.

Et dans l’éventualité où la communauté devrait faire elle-même le travail, Carlos Soriano semble tout de même penser que la situation sera bien plus simple qu’auparavant.

Le point sur les nouveautés à venir de Fichiers 3.18

Tout d’abord, certains seront heureux d’apprendre le retour de la possibilité de tri par date de modification plutôt que par date de dernière ouverture, qui sera dorénavant uniquement réservée à la vue « Éléments récents ».

Ensuite, l’implémentation du composant GTK+ Autres emplacements (GtkPlacesView) semble avancer plus vite que prévu. Il pourra être utilisé directement par Fichiers, mais également par toute autre application GTK+, à commencer par les boîtes de dialogue Ouvrir ou Enregistrer sous, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

Pour rappel, ce nouveau composant devrait simplifier l’ajout ou l’accès aux différents disques, la connexion à des serveurs, l’auto-complétion des adresses…

Autre nouveauté, la gestion des opérations en cours, telles que la copie ou le déplacement de gros fichiers, qui afficheront désormais l’icône d’une horloge dans la barre d’en-tête de Fichiers. L’application pourra sans problème être fermée en cours d’opération, et une notification sera dans ce cas envoyée une fois les différentes tâches effectuées.

S’il s’agit néanmoins de développements en cours, qui peuvent très bien évoluer d’ici la version finale, prévue pour le mois de septembre prochain.