Logiciels remplacera la Logithèque Ubuntu

Logiciels 3.18

Canonical a récemment décidé de remplacer la Logithèque Ubuntu par celle de GNOME dans la prochaine Ubuntu 16.04 LTS, dont la sortie est prévue pour le mois d’avril 2016.

La Logithèque Ubuntu, qui n’a plus évolué depuis la version 13.10 sortie en octobre 2013, faisait régulièrement l’objet de critiques sur son utilisabilité ou sa lourdeur.

Lors d’un récent sondage OMG! Ubuntu!, 80% des sondés allaient même jusqu’à déclarer préférer installer leurs applications en ligne de commande plutôt que de passer par l’actuelle logithèque.

Mais la décision fut finalement prise lors du dernier Ubuntu Online Summit, où Will Cooke, chef de projet de l’équipe en charge du poste de travail, déclara qu’il était plus confiant dans leur capacité d’ajouter la prise en charge des Snaps dans Logiciels plutôt que dans la Logithèque Ubuntu, et qu’ils étaient donc bien partis pour faire le remplacement (We are more confident in our ability to add support for Snaps to GNOME Software Centre than we are to Ubuntu Software Centre. And so, right now, it looks like we will be replacing [the USC] with GNOME Software Centre).

D’ici là, il est également prévu que Canonical développe des greffons pour ajouter la prise en charge des notes et des commentaires utilisateurs qui avaient été ajoutés durant toutes ces années depuis l’ancienne logithèque, ainsi que celui des applications commerciales.

Logithèque Web

Version en cours de développement de la logithèque Web

Jozef Mlich a récemment publié un billet de blog annonçant le développement d’une version web de Logiciels.

Pour le moment propre à Fedora, le code étant disponible sous licence libre, il pourrait être par la suite facilement repris par les différentes distributions intéressées. En soit, l’idée n’est pas nouvelle, Ubuntu proposant déjà ce genre de site depuis quelques années.

Le but étant de pouvoir montrer aux utilisateurs, qu’ils soient sous Linux ou sous d’autres systèmes d’exploitation, toutes les applications disponibles dans la distribution.

Le développement n’en est encore qu’à ses débuts (le site est pour le moment hébergé sur un serveur de test, et ne dispose pas encore de sa propre adresse), mais nous pouvons d’ores et déjà lancer une recherche, naviguer parmi les différentes catégories, et afficher la fiche descriptive d’une application.

À terme, les développeurs souhaitent implémenter un système de notation, la possibilité de laisser des commentaires, et sans doute de pouvoir installer une application directement depuis le site.