Sortie de Lollypop 0.9.70

Lollypop 0.9.70 et la fenêtre surgissante sur un morceau

Ça fait plusieurs mois que nous n’avons pas parlé du lecteur de musique Lollypop, qui continue pourtant son petit bonhomme de chemin. Alors, plutôt que de me limiter aux nouveautés de cette dernière version, j’ai préféré opter pour un récapitulatif des principales nouveautés de ces derniers mois :

  • Prise en charge de Wikipédia pour les biographies
  • Nombreuses optimisations qui rendent les chargements et l’affichage bien plus rapides
  • Ajout de la possibilité de noter les morceaux
  • Ajout d’info-bulles sur les listes
  • Ajout d’une option pour ajouter les compilations dans la vue des albums
  • Ajout d’un bouton dans la fenêtre surgissante (popover) pour sauter le morceau suivant
  • Ajout d’un menu contextuel lors d’un clique droit sur les albums et les morceaux
  • Meilleure intégration au sein des environnements elementary OS et Xfce
  • Mode plein écran retravaillé
  • Fenêtre d’informations sur les artistes retravaillée
  • Téléchargement automatique des pochettes depuis Last.fm, iTunes et Spotify
  • Dialogue retravaillé concernant les morceaux coup de cœur
  • Nouvel indicateur de position
  • Prise en charge initiale (encore expérimentale) de MPD
  • Animation lors du chargement des radios
  • Ajout de statistiques dans la boîte de dialogue À propos
  • Restauration de la position de la fenêtre lorsqu’elle est masquée

Sans oublier les inévitables corrections de bugs ;)

Le futur de Musique

Allan Day, membre de l’équipe de design de GNOME, a récemment publié un billet de blog sur le futur de Musique. On devrait tout d’abord avoir droit à une nouvelle interface de file d’attente de lecture, qui permettra de mélanger ou répéter les morceaux de cette liste, et uniquement celle-ci, évitant ainsi de laisser accidentellement la fonction mélanger sur l’ensemble de l’application.

Le nouveau système de file d’attente de Musique

Autre nouveauté importante, la mise en place de nouvelles listes de lecture intelligentes, plus dynamiques, qui devront mieux refléter la collection de l’utilisateur et ses habitudes d’écoute. Par exemple, si l’utilisateur possède de nombreux albums de jazz, l’application devra offrir des listes de lecture orientées jazz. Et après un certain temps d’utilisation, elle devra pouvoir offrir des listes rétrospectives concernant les artistes préférés de l’utilisateur sur le mois ou l’année écoulée.

Allan aborde également la possibilité d’importer les CD audio de l’utilisateur (extraction et encodage), pour les ajouter à sa collection.

Et bien qu’il termine sur la liste des bugs à corriger en priorité pour GNOME 3.18, il n’évoque pas la problématique causée par l’utilisation de Tracker rapportée par de nombreux développeurs, utilisateurs et autres blogueurs.

Sortie de Lollypop 0.9.32

L’intégration de TuneIn dans Lollypop 0.9.32

Une nouvelle version majeure de notre lecteur de musique favori vient de sortir, qui apporte un certain nombre de nouveautés intéressantes :

  • Prise en charge de Last.fm
  • Prise en charge de TuneIn pour pouvoir parcourir et ajouter plus facilement podcasts et radios
  • Téléchargement automatique des pochettes de disque manquantes
  • Listes de lecture Coups de cœur, les plus jouées, jouées récemment, jamais jouées…
  • Nouveau composant pour les listes de lecture
  • Prévisualisation du morceau suivant dans les modes soirée, aléatoire et plein écran
  • Ajout d’une vue pour les morceaux chargés depuis l’extérieur (par exemple, depuis le gestionnaire de fichiers), lorsque l’on clique sur le titre
  • Prise en charge des écrans HiDPI
  • Affichage d’une lettre lorsque l’on fait défiler une liste trop grande, comme sous Android
  • Installation des codecs manquants par le biais de PackageKit
  • Nouvelle icône symbolique
  • Réécriture du code de synchronisation avec les périphériques compatibles MTP
  • Sans oublier les nombreuses corrections de bugs ;)

La prochaine version devrait normalement être la 1.0; étape symbolique dans la vie d’un projet :)

Par contre, comme indiqué dans sa récente interview, sachant que les nouveautés devraient être bien moins nombreuses à l’avenir, je serais curieux de savoir s’il compte en profiter pour se lancer dans un nouveau projet…

Modifier les applications par défaut

Pour modifier votre navigateur web, client de messagerie, calendrier, lecteur de musique, de vidéos ou votre visionneur d’images utilisés par défaut, vous pouvez rechercher l’application Détails, ou vous rendre dans les paramètres de GNOME, section Système, puis Détails.

Liste d’applications par défaut dans GNOME 3.16

Changer d’application par défaut en fonction du type de fichier

Vous pouvez également modifier l’application par défaut qui est utilisée pour ouvrir un certain type de fichier. Pour cela, sélectionnez un type de fichier dont vous souhaitez changer l’application par défaut. Par exemple, pour définir l’application à lancer lors de l’ouverture d’un fichier PDF, sélectionnez un fichier .pdf. Faites un clic droit sur le fichier et choisissez Propriétés. Cliquez sur l’onglet Ouvrir avec. Sélectionnez l’application voulue et cliquez sur Définir par défaut.

Modification de l’application par défaut en fonction du type de fichier

Sortie de Lollypop 0.9.20

Le support des radios dans Lollypop 0.9.20

Cette nouvelle version de Lollypop apporte principalement le support des radios.

Par contre, de mes différents essais, de lui indiquer l’adresse fournie par les différentes radios pour les écouter depuis le navigateur, ne semble pas suffire, et il faut trouver nous même le flux associé qui pointe réellement vers un fichier musical (par exemple, un .mp3).

Dans le cas de Jazz Radio Manouche, ça ne sera donc pas

http://www.jazzradio.fr/radio/webradio/10/jazz-manouche

Mais

http://jazz-wr02.ice.infomaniak.ch/jazz-wr02-128.mp3

Il faut donc espérer que dans les prochaines versions, tout puisse se faire tout seul.

Hormis le support des radios, nous noterons également l’apparition d’une nouvelle vue Albums récents, la possibilité d’attribuer une note aux albums, l’ajout de l’aide en ligne (mais qu’on ne semble pas pouvoir invoquer depuis le raccourci habituel F1, obligeant à passer par le menu déporté). Sans oublier les habituels correctifs, dont un certain nombre concernent principalement Ubuntu.

Sortie de Lollypop 0.9.10

Lollypop 0.9.10

Une nouvelle version de Lollypop vient de sortir. Elle n’apporte pas de grandes nouveautés, mais un certain nombre d’améliorations bienvenues :

  • Suppression de la dépendance vers mutagen. L’application utilise désormais uniquement le framework GStreamer, ce qui devrait rendre plus fiable la lecture des métadonnées
  • Lollypop peut désormais être configuré comme lecteur audio par défaut
  • La fenêtre des préférences a été retravaillée
  • De nombreuses optimisations ont été apportées
  • On peut forcer l’utilisation des décorations côté client
  • De nouvelles options dconf sont disponibles
  • Des problèmes au niveau du support MPRIS ont été corrigés
  • Le nombre de disques est désormais affiché
  • On peut désormais taper directement dans les différentes listes, pour trouver ce que l’on cherche

 

Rendre l’interface de Rhythmbox plus moderne

Il faut reconnaître que par défaut, l’interface de Rhythmbox paraît un peu désuète, et ne s’intègre plus vraiment à GNOME. Qu’à cela ne tienne. fossfreedom a développé plusieurs greffons, qui vous nous permettre de remédier à tout ça.

Commençons par Alternative Toolbar, qui va remplacer le menu traditionnel par une barre d’en-tête.

Rhythmbox 3.2 et le greffon Alternative Toolbar 0.7

Une fois installé, lancez Rhythmbox, allez dans le menu de l’application, puis choisissez Greffons. Une liste de greffons va s’afficher. Il ne reste plus qu’à trouver Alternative Toolbar dans la liste, puis de cocher la case associée.

Les préférences du greffon vous permettront également d’afficher plus d’informations (album/genre/année de sortie), mais également les contrôles de volume ou, au contraire, de cacher les contrôles. La modification des préférences nécessite néanmoins de relancer l’application, pour que les changements soient pris en compte.

Le deuxième greffon, Coverart Browser (qui nécessite Coverart Search Providers), vous permettra quant à lui d’afficher toutes les pochettes de vos albums (qui pourront être récupérées automatiquement, si ces dernières sont manquantes), mais également de pouvoir lancer la lecture de l’album, demander à ce qu’il soit joué après l’album en cours, ou l’ajouter à votre liste de lecture… ainsi qu’un certain nombre d’autres possibilités, depuis le menu contextuel.

Pour activer le greffon, il faudra suivre la même procédure que tantôt, puis rechercher Navigateur de jaquettes.

Si vous souhaitez activer ce mode par défaut, il faudra vous rendre dans les préférences du greffon, puis activer l’option Démarrage automatique, située dans l’onglet Général.

Rhythmbox 3.2 et le greffon Coverart Browser 2.1

Pour obtenir une fenêtre plus compacte, vous pouvez également vous rendre dans le menu déporté de Rhythmbox, ensuite Affichage, et là, vous pourrez désactiver le Panneau latéral.

Et voilà.

Bon, je reconnais qu’il faut aimer le minimalisme. Mais ça montre bien que la modularité de Rhythmbox permet, grâce à quelques greffons, d’obtenir quelque chose de radicalement différent. Et ça, c’est bien ;)

Sortie de Rhythmbox 3.2

Rhythmbox 3.2

Six mois après la précédente version, nous avons droit à une nouvelle mouture de Rhythmbox, qui n’apporte finalement pas grand chose de nouveau :

  • Support des tags concernant le nombre total de pistes et de disques (par exemple piste 1 sur 10 et disque 1 sur 2)
  • Ajout d’un plugin SoundCloud
  • Possibilité d’effacer, de re-récupérer ou de choisir manuellement la pochette d’un album, en passant par la fenêtre des propriétés d’une chanson
  • De nombreux correctifs au niveau de l’interface

On notera également la correction de quelques de bugs gênants, comme le fait que les mêmes chansons pouvaient être lues après lecture d’une playlist, le fait que Rhythmbox pouvait sauter un ou deux morceaux après lecture de certaines chansons, ou le fait de planter lors d’un clic droit sur la liste des morceaux dans la bibliothèque.