La fondation Apache doit-elle reconnaître l’échec d’OpenOffice

Christian Schaller, qui travaille pour Red Hat dans l’équipe en charge du poste de travail, tout en étant un contributeur régulier de GNOME et Fedora, vient de publier une lettre ouverte à destination de la fondation Apache et des développeurs d’OpenOffice, leur demandant de reconnaître l’échec de leur projet.

À l’inverse de LibreOffice et de la Document Foundation, qui surent fédérer une communauté active qui permit de mener de nombreux chantiers et d’avancer à grands pas (importants nettoyages de code, modernisation des technologies utilisées, nombreuses nouvelles fonctionnalités…), les développeurs d’Apache OpenOffice ne réussirent pas à insuffler une dynamique autour de leur projet, dont le développement est bien moins actif.

Aujourd’hui, l’existence même d’Apache OpenOffice n’apporte que confusion chez les utilisateurs, qui ne connaissent généralement pas l’historique des deux projets, et ne savent pas lequel choisir. Christian demande donc à ce que les visiteurs du site web d’OpenOffice.org soient clairement avertis qu’il est désormais préférable de récupérer LibreOffice, seule suite bureautique libre à même de leur offrir la meilleur expérience possible.