Panne Informatique Majeure : Toyota Suspend la Production dans Toutes ses Usines au Japon

Résumé : Une panne informatique sans précédent a contraint Toyota à suspendre ses opérations dans toutes ses usines au Japon. L’incident a eu un impact immédiat sur les marchés financiers, mais la production mondiale du géant de l’automobile reste robuste.

usine toyota japon

Une Panne Informatique Paralyse Toyota

Mardi dernier, une panne informatique majeure a paralysé la production dans 12 des 14 usines de Toyota au Japon. Le leader mondial de l’automobile a rapidement clarifié qu’il ne s’agissait pas d’une cyberattaque. La défaillance a affecté le système de traitement des commandes de pièces, entraînant la suspension de 25 lignes de production.

 

Impact sur les Marchés Financiers

L’action de Toyota, qui avait commencé la journée en hausse à la Bourse de Tokyo, a chuté de 0,6% après l’annonce de la panne. Le titre a finalement clôturé la séance en baisse de 0,2%, tandis que l’indice Nikkei a gagné 0,18%.


« Pour l’instant, nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’une cyberattaque, »
Porte-parole de Toyota

La Production Mondiale de Toyota reste Robuste

Malgré les défis de l’année dernière, notamment une cyberattaque contre l’un de ses fournisseurs, Kojima Industries, et la pénurie mondiale de semi-conducteurs, Toyota a vu sa production mondiale s’accélérer considérablement. Le groupe a produit plus de 5,6 millions de véhicules au cours du premier semestre de 2023, en hausse de 10,3% par rapport à l’année précédente.

 

Prévisions pour l’Exercice en Cours

Le groupe, qui comprend également ses marques Lexus, Daihatsu et Hino, prévoit de vendre 11,38 millions de véhicules dans le monde au cours de l’exercice 2023/24. Si ces chiffres se confirment, cela représenterait un nouveau record et une augmentation de 7,8% sur un an.

 

Informations Complémentaires

La panne informatique n’a affecté que les usines japonaises de Toyota et non ses sites de production à l’étranger. Le groupe a également décidé de suspendre ses opérations dans ses deux usines restantes au Japon, portant le nombre total de lignes de production perturbées à 28.