En bref : GUADEC 2017, Fichiers, Photos…

Le planning du GUADEC 2017 vient d’être publié. Anniversaire des vingt ans du projet oblige, il y aura un certain nombre de conférences sur le passé et le futur de GNOME ou sur ce qui définit notre projet. Il y aura également les habituelles conférences sur le présent et le futur d’un certain nombre de technologies et d’applications (Flatpak, Tracker, Builder…) ; celles cherchant à attirer de nouveaux contributeurs et toutes celles sur le développement (compilez vos applications n’importe où avec Meson, remplacez le code en langage C de vos bibliothèques par du Rust, le JavaScript moderne dans GNOME, les interfaces du futur à base d’animations…). On signalera également des conférences sur ce qui peut être amélioré au niveau de la sécurité ou de la robustesse de notre environnement de bureau.

Plus accès sur les utilisateurs finaux, une conférence cherchera à voir ce qui peut être fait pour améliorer l’expérience vis-à-vis des contenus multimédias. Comme l’indique la présentation, nous vivons dans un monde où les gens possèdent toujours plus d’appareils leur permettant d’écouter ou de regarder ce qu’ils veulent, quand ils veulent et où ils veulent, que ce soit sur des téléviseurs, tablettes, haut-parleurs multi-pièces… Alors oui, GNOME a progressé, via le panneau de partage et un certain nombre de technologies sous-jacentes (Rygel, GUPnP, PulseAudio, GStreamer), mais il existe néanmoins un certain décalage entre ce que permet GNOME et l’idéal à atteindre.

Autre conférence qui pourrait être intéressante, celle du constructeur System76, qui commercialise des machines sous Ubuntu. Jusqu’à présent, c’était le bureau Unity qui était proposé, maintenant qu’Ubuntu a décidé de revenir vers GNOME, les prochains modèles finiront fatalement par proposer notre environnement. Alors, qu’ont-ils appris de leurs clients, qu’attendent ces derniers de leur environnement de bureau ? Quel sera l’avenir de System76 et quel rôle jouera GNOME dans ce dernier ?

À l’heure actuelle, Fichiers ne peut faire des recherches que sur les noms de fichiers ou de dossiers. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’Alexandru Ionut Pandelea vient d’implémenter la recherche plein texte dans la future version 3.26, permettant enfin de rechercher dans le contenu des fichiers eux-mêmes. Et l’autre bonne nouvelle, c’est que cela fonctionne aussi bien avec de bêtes fichiers texte qu’avec des fichiers PDF, ODF, docx ou tout autre format indexable par Tracker.

Pendant près d’un mois et demi, LinuxFR, site francophone traitant de l’actualité du logiciel libre, proposait un sondage pour savoir quel était l’environnement de bureau préféré des lecteurs. 4577 personnes y ont répondu, et il s’avère qu’avec 24.3 % des suffrages, notre bon vieux GNOME reste l’environnement préféré de la majorité des utilisateurs, suivi par Plasma Desktop (19.0 %), Xfce (15.1 %), Cinnamon (8.1 %), MATE (8.0 %), Unity (5.6 %), LXDE / LXQt (2.3 %), Enlightenment (1.9 %)…

Autre nouveauté à venir du futur GNOME 3.26, Debarshi Ray vient d’implémenter la possibilité de faire des zooms avant et arrière dans Photos. Pour rappel, cette future version devrait également permettre l’import depuis un appareil photo ou une carte mémoire, ainsi que le partage d’images sur Facebook.

En bref : Agenda, GNOME MPV, Machines, Debian, Linphone…

Le lecteur vidéo GNOME MPV vient de sortir une nouvelle version (0.12), qui a droit à un gros travail de réusinage de code ainsi qu’à un portage vers le moteur de production Meson. Mais à côté de ça, les nouveautés concernant les utilisateurs finaux sont plutôt minces. Tout juste pouvons nous noter l’ajout de raccourcis clavier pour pouvoir ajouter fichiers et emplacements à la liste de lecture, l’ajout de filtres (fichiers audio, vidéo, image, sous-titre) dans le sélecteur de fichiers, ainsi que la prise en charge de la spécification MPRIS pour les listes de pistes.

Visarion Alexandru a publié un billet de blog sur l’état d’avancement de la prise en charge des dossiers partagés dans Machines. Fonctionnalité qui devrait donc arriver pour GNOME 3.26.

Debian 9.0 (Stretch) sort aujourd’hui et intègre désormais GNOME 3.22. La précédente version utilisant GNOME 3.14, les utilisateurs de la distribution font un sacré bon en avant et vont découvrir un nouveau centre de notifications, d’innombrables améliorations dans Fichiers (une recherche améliorée, une animation indiquant la progression des opérations, le renommage de fichiers multiples, l’intégration de Google Drive, la nouvelle vue Autres emplacements…), de nouvelles applications (Logiciels, Agenda, Caractères, Livres…), une meilleure gestion du matériel (ajustement automatique de la luminosité de l’écran, utilisation du pavé tactile multipoint…), des paramètres réorganisés, la prise en charge de Wayland, l’intégration de Flatpak et bien plus encore.

Les utilisateurs qui souhaitent en savoir plus peuvent parcourir les notes de version pour les versions 3.16, 3.18, 3.20 et 3.22.

Toujours au sujet de la nouvelle Debian, nous noterons qu’à quelques jours de sa sortie et malgré la période de gel, Debian Stretch a finalement eu droit à l’intégration de dernière minute de la dernière version de WebKitGTK+, le moteur de rendu HTML utilisé par un certain nombre de projets GNOME. Néanmoins, l’équipe de sécurité de Debian ne sait toujours pas si oui ou non ce projet aura droit à des mises à jour de sécurité durant le cycle de vie de la distribution.

Pour sa version 4, le logiciel de téléphonie Linphone a malheureusement décidé d’abandonner la bibliothèque GTK+ utilisée par GNOME, au profit du couple Qt et QML. Le projet sera donc sans doute moins bien intégré à notre plateforme.

On en parlait il y a peu, mais l’intégration des événements récurrents dans l’Agenda se passe plutôt bien (et vite), et c’est désormais au tour des différentes boîtes de dialogue d’être finalement implémentées.

En bref : Ubuntu, Fichiers, Agenda, GDM, Thunderbird…

Le mois dernier, Ubuntu souhaitait connaître l’avis de ses utilisateurs quant à l’utilité d’une sélection d’extensions GNOME. Les résultats du sondage viennent d’être publiés (18 330 personnes y ont participé), et comme on peut le constater, la plupart des extensions sont particulièrement plébiscitées.

Cela ne signifie pas que les extensions seront proposées par défaut, mais ça permet aux développeurs de mieux comprendre les attentes des utilisateurs. Par exemple, que ces derniers souhaitent un dock visible en permanence et non pas uniquement depuis la vue d’ensemble des activités. En ce qui concerne la position des boutons de la barre de titre, 54% des personnes les préfèrent à droite et 46% à gauche.

Fichiers 3.26 aura droit à une nouvelle fonctionnalité permettant de restaurer les onglets qui auront été fermés.

Ubuntu a récemment annoncé abandonner LightDM au profit de GDM, le gestionnaire d’affichage du projet GNOME. L’une des fonctionnalités intéressantes que proposait LightDM concernait la possibilité de se connecter sur une session invité (ne nécessitant pas d’identifiants et ne donnant pas accès aux données des autres comptes utilisateur… sauf quand il y a une faille de sécurité :)

Les développeurs d’Ubuntu ont indiqué travailler à l’intégration d’une telle fonctionnalité dans GDM, mais cette dernière ne sera sans doute pas prête avant 2018.

Le thème Arc pour Thunderbird (toujours en version alpha) vient de sortir une nouvelle version et propose désormais les variantes Dark et Darker.

Yash Singh vient de publier deux billets de blog (ici et ) pour montrer l’état d’avancement de la prise en charge des événements récurrents dans Agenda. Ça avance bien et nous devrions donc sans problème en bénéficier dans GNOME 3.26.

En bref : Clear Linux, intégration des applications QT, Pdftag…

Clear Linux, le système haute performance développé par Intel, vient d’abandonner l’environnement de bureau Xfce au profit de GNOME. Phoronix en a profité pour effectuer divers tests de performance dans le but de vérifier si un tel changement entraînait des baisses de performance, mais il n’en est rien. GNOME fait jeu égal avec Xfce, environnement qui se veut léger et rapide.

LinuxFr a publié un article revenant sur certaines nouveautés de GNOME 3.24 et propose un entretien avec Adrien Plazas, le mainteneur de GNOME Games.

Jan Grulich vient d’annoncer dans un billet de blog que les applications Qt sous forme de Flatpak seraient désormais bien mieux intégrées à GNOME, que ce soit au niveau des icônes, des widgets ou du thème utilisé. Trois extensions Flatpak devront néanmoins être installées, comme indiqué dans dans le guide KDE (Styles and integration with other desktops).

Adrià Arrufat vient de sortir la première version stable de Pdftag, un éditeur de métadonnées (titre, auteur, sujet, mots clés…) pour documents PDF.

En bref : Logiciels, Flatpak, Logitech rejoint le LVFS

Dans un récent billet de blog, Richard Hughes annonce qu’en plus de la sélection de la distribution et autres applications recommandées, la prochaine version de Logiciels mettra également en avant les applications ayant récemment eu droit à une mise à jour.

Les développeurs JavaScript seront heureux d’apprendre que la documentation concernant GJS, le moteur JavaScript du projet GNOME (lui-même basé sur le SpiderMonkey de Mozilla) est de nouveau en ligne (et à jour :p).

Fin 2015, la société de sécurité Bastille annonçait avoir découvert une suite de vulnérabilités communément appelées MouseJack. Ces dernières visaient le protocole sans fil Unify, utilisé principalement par des claviers et des souris, et permettaient d’appairer de nouveaux périphériques avec le récepteur sans demande utilisateur, d’injecter des frappes clavier ou des commandes HID. Un attaquant pouvant ainsi prendre le contrôle des machines dans un rayon de cent mètres.

Parmi les fabricants touchés, on compte aussi bien Logitech, le concepteur de la technologie, qu’Amazon, Dell, Gigabyte, HP, Lenovo ou Microsoft. Des estimations font état de dizaines de millions de périphériques vulnérables.

Logitech a bien publié une version corrigée du firmware, mais Linux n’étant pas officiellement pris en charge, la mise à jour nécessitait de passer par Windows ou macOS.

Mais c’était sans compter sur la persévérance et la force de persuasion de Richard Hughes, le mainteneur de Logiciels, qui a réussi à convaincre Logitech de lui fournir toute la documentation nécessaire au développement d’un outil libre de mise à jour, ainsi que la publication du firmware sur le Linux Vendor Firmware Service (LVFS). Encore quelques tests, et si vous possédez de tels périphériques, Logiciels pourra bientôt vous proposer la mise à jour.

Les applications Flatpak peuvent désormais utiliser les thèmes. Jusqu’à présent, quand vous installiez un Flatpak, peu importe le thème que vous utilisiez au quotidien, l’application était décorée avec Adwaita, le thème officiel du projet GNOME.

Mais pour que le changement puisse s’opérer, la méthode risque de vous paraître étrange. Les applications Flatpak étant isolées et ne pouvant pas accéder à vos dossiers système, il vous faudra de nouveau installer votre thème au format Flatpak pour qu’il soit accessible aux autres Flatpak. Différents thèmes populaires, tels qu’Ambiance, les différentes variantes d’Arc, Breeze ou Greybird étant d’ores et déjà disponibles sur Flathub.

En bref : HiDPI, documentation et Builder

Endless OS, le système basé sur GNOME aussi simple qu’Android, a réussi à créer un Flatpak fonctionnel de Steam, désormais proposé dans leur logithèque. Vivement l’ouverture du Flathub tant attendu pour qu’on puisse centraliser tous les Flatpak.

Jusqu’à présent, les possesseurs d’un écran HiDPI étaient limités à une mise à l’échelle de 1:1 ou 2:1 et ne pouvaient rien choisir entre les deux. Dans un billet de blog, Matthias Clasen annonce la prochaine prise en charge des mises à l’échelle fractionnées (qui arriveront sans doute pour GNOME 3.26), ainsi que l’organisation d’un hackfest (sponsorisé par Canonical) qui aura lieu à Taipei début juin.

L’équipe en charge de la documentation annonce elle aussi l’organisation d’un hackfest, qui se tiendra du 14 au 16 août à Cincinnati. Fait intéressant, depuis l’annonce d’Ubuntu d’abandonner Unity au profit de GNOME, ils auraient d’ores et déjà constaté une augmentation du nombre de contributions en provenance d’Ubuntu.

Christian Hergert vient d’annoncer dans un billet de blog certaines des nouveautés à venir dans Builder, l’environnement de développement du projet GNOME. Des améliorations notables ont été apportées au moteur qui gère les différents panneaux qui composent l’interface, étape nécessaire à l’implémentation de futures fonctionnalités. Un nouveau système de raccourcis clavier offrant bien plus de possibilités (thèmes clavier, remplacements personnalisés…) a également été implémenté. Mais le gros morceau, c’est surtout l’arrivée du débogueur.