Sortie de GNOME 3.30

Après six mois de développement, comme toujours sans le moindre retard, nous avons droit à une nouvelle version de notre environnement préféré (si si :)

Et bien évidemment, comme les traducteurs francophones de GNOME sont tout aussi feignants surbookés que moi, les notes de version n’ont pas encore été traduites. La vidéo de présentation n’est pas prête non plus. À mon avis, ils feraient mieux de s’accorder quelques jours de plus pour qu’au moment de la sortie, tout soit prêt.

GNOME 3.30

Mais revenons dans le vif du sujet. Les utilisateurs de vieilles brouettes seront heureux d’apprendre que durant ce cycle, l’accent a été mis sur l’amélioration des performances. Cette nouvelle version consomme donc beaucoup moins de ressources système, tout en étant bien plus fluide et réactive.

Le partage d’écran a également été amélioré. Un nouveau menu système fait son apparition, affichant un indicateur de connexion distante active, facilitant l’arrêt de la session une fois celle-ci terminée.

GNOME devant servir d’environnement par défaut pour le smartphone Librem 5 qui doit sortir début 2019, de gros efforts ont été fait pour que les différentes applications puissent s’adapter à des résolutions bien plus petites (ce qui bénéficiera également aux mini-machines).

Autre changement important, l’abandon progressif du « menu de l’application » (AppMenu) au profit du menu hamburger que tout le monde connaît bien.

Bien que toujours en bêta, ceux qui voudraient retrouver leurs icônes sur le bureau pourront se rabattre sur l’extension Desktop Icons (qui est développée par le développeur principal de Fichiers).

Pour conclure sur l’interface, si vous avez activé la sur-amplification du son, lorsque vous augmenterez le volume, l’OSD affichera désormais visuellement le dépassement des 100%.

Flatpak

Si vous avez installé des Flatpaks (applications exécutée dans un  « bac à sable », ce qui offre une meilleure sécurité), ces derniers seront désormais mis à jour automatiquement (comportement bien évidemment désactivable). Vous pourrez également demander à être notifié de telles mises à jour.

Même si ce n’est pas propre à GNOME, n’ayant pas publié d’article à ce sujet, j’en profite pour rappeler qu’après plusieurs années de développement, la technologie Flatpak est récemment sortie en version 1.0. Et dans la foulée, le « magasin » d’applications Flathub a également quitté son statut de bêta.

Applications

Commençons par Fichiers. La barre d’emplacement a été complètement retravaillée pour rendre plus simples certaines actions. Un bouton a été ajouté dans les propriétés du dossier pour pouvoir ouvrir l’utilitaire Disques.

Application Disques qui prend désormais en charge TrueCrypt et VeraCrypt (il en va d’ailleurs de même de GVFS).

Les paramètres de GNOME bénéficient d’un nouveau panneau pour la gestion des périphériques Thunderbolt. Les panneaux relatifs au matériel sont désormais dynamiques et ne s’afficheront qu’en cas de présence du matériel concerné.

L’application Games, qui vous permet de gérer votre ludothèque, prend désormais en charge les jeux Steam sous forme de Flatpaks. Les jeux Virtual Boy sont également pris en charge. Et si vous installez Games sous forme de Flatpak, vous aurez droit à une prise en charge par défaut des consoles Sega Game Gear et Master System, ainsi que Nintendo DS et Virtual Boy. Niveau fonctionnalités, vous pouvez désormais naviguer dans votre collection avec votre manette et parcourir vos jeux par nom, développeur ou plateforme. Les pochettes sont désormais mises en cache sur le disque, ce qui permet un chargement bien plus rapide de votre collection. Une option pour voir les différents raccourcis clavier a également été ajoutée.

L’Agenda peut désormais suivre le mode nuit de GNOME.

L’application Boxes, qui permet de gérer des machines virtuelles, mais également de se connecter à des systèmes distants (fonctionnalité qu’on oublie trop souvent), prend désormais en charge les protocoles VNC et RDP. Autre nouveauté, la possibilité d’importer des fichiers OVF / OVA, ce qui devrait faciliter le partage de machines virtuelles.

L’environnement de développement Builder a droit à tout plein de nouveautés, mais ça sonne chiant. Puis comme les développeurs sont bien évidemment bilingues, je vais les laisser regarder par eux-mêmes le fichier NEWS 😁

Ajustements permet désormais de centrer les nouvelles fenêtres et d’afficher ou non les jours de la semaine dans l’horloge de la barre supérieure.

L’éditeur de texte Gedit annonce s’être concentré sur la simplification de l’expérience utilisateur : unification des menus, suppression des redondances, actions plus explicites, ajout de raccourcis pour la plupart des fonctionnalités disponibles et amélioration de la documentation.

Le navigateur Web offre un mode lecture.

On notera également l’apparition d’une nouvelle application, Podcasts, qui, comme son nom le laisse supposer, vous permet de gérer vos podcasts 😁

D’ailleurs, lors du précédent cycle, nous avions également eu droit à une nouvelle application, Utilisation. Cette dernière m’avait vendu du rêve. Voir plus simplement l’utilisation des ressources système (oui, je fais de plus en plus ma feignasse). Alors plutôt légère, on nous avait annoncé l’arrivé prochaine de nouvelles fonctionnalités (activité disque, consommation de la batterie…). Mais malheureusement, comme bien d’autres applications, nous n’avons pas droit à la moindre nouveauté 😭

Pour finir, n’oublions pas les sempiternelles corrections de bugs et autres petites améliorations par-ci par-là. La prise en charge de Wayland continue de s’améliorer et sera peut être finalement utilisable un jour (en ce qui me concerne, tant qu’un plantage du Shell ne pourra pas être rattrapé, comme c’est actuellement le cas avec X11, faisant planter par la même occasion toutes les applications et ainsi perdre le travail en cours, un tel changement est bien évidemment impensable).

La version 3.32, qui devrait être la première à utiliser GTK+ 4, sortira, si tout va bien, le 13 mars 2019.

Il n’y a maintenant plus qu’à attendre que ce soit proposé dans les différentes distributions. J’imagine que la première sera Arch Linux, suivie par Fedora et Ubuntu au mois d’octobre.

2 réflexions au sujet de « Sortie de GNOME 3.30 »

  1. Ce qui me surprend le plus avec Gnome et Nautilus, c’est qu’un développeur à trouvé normal de renommer les fichiers au sein d’un mini-champ d’environ 25 caractères…

  2. je l’ai tester et je trouve que la fluidité est bonne, par contre je n’arrive plus à utiliser les raccourcis clavier comme F5, F2 … sur le bureau,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *