Design sprint autour de Logiciels

Il y a quelques semaines, plusieurs personnes de chez Canonical (de l’équipe en charge de la boutique, de Snap, du design et du desktop) ainsi que Richard Hughes, le mainteneur de Logiciels, se sont réunis à Londres pour discuter d’une liste d’améliorations possibles concernant la logithèque.

La page d’accueil de l’actuel Logiciels 3.28

Parmi les nombreuses idées qui ont été discutées, on peut retenir :

  • Des éditeurs (développeurs) certifiés. Un moyen de signaler à l’utilisateur qu’un éditeur a subi un contrôle prouvant qu’il est bien celui qu’il prétend être. Cela sera d’autant plus utile qu’avec la démocratisation à venir des paquets Flatpak ou Snap qui pourront être fournis directement par les développeurs sans passer par les packageurs de la distribution, les utilisateurs auront besoin de s’assurer qu’ils n’installent pas des applications dangereuses. Et là, on pense tout de suite à la récente affaire des malwares cachés dans certains paquets Snap de la boutique Ubuntu.
  • Une façon de signaler des problèmes avec les applications. Que ce soit directement auprès de l’éditeur ou par l’intermédiaire de la logithèque.
  • Une présentation améliorée et la possibilité pour les éditeurs d’ajouter des thèmes et des illustrations supplémentaires à la page de leur application. Les différentes propositions incluent l’ajout de badges pour montrer qu’une application est populaire dans certaines catégories, son niveau de confinement, la possibilité d’ajouter une bannière personnalisée, la prise en charge des GIFs et des vidéos (ce qui pourrait donner plus facilement une première idée des possibilités d’une application ou d’un jeu avant son téléchargement).
  • Un écran d’accueil rafraîchi pour faire apparaître de nouvelles applications, des applications ou des greffons liés à ce que l’utilisateur a déjà installé, ainsi que des nouvelles et des mises à jour en provenance de nos développeurs d’applications préférées.

Il est prévu que les maquettes soient ajoutées sur GitLab pour être discutées publiquement, mais pour le moment, il n’y a malheureusement rien à se mettre sous la dent.

Une chose est sûre, un ravalement de façade ne sera pas du luxe, surtout quand on voit à quel point la version actuelle fait vieillotte en comparaison du tout nouveau Mac App Store qui doit débarquer cet automne (quel troll gratuit 😁).

Maintenant, le côté cosmétique c’est bien, mais je ne cacherai pas que j’aimerai bien qu’ils améliorent la fiabilité et qu’ils implémentent certaines fonctionnalités, dont on a bien du mal à comprendre qu’elles soient toujours absentes (surtout après cinq années de développement). Comme l’état d’avancement et la durée estimée pour le téléchargement des mises à jour ou la possibilité de définir le pourcentage de bande passante réservé à ces mêmes téléchargements.

3 réflexions au sujet de « Design sprint autour de Logiciels »

  1. Surtout, on aimerait qu’on retrouve l’ensemble des logiciels dans la logithèque… ce qui n’est pas le cas et qui fait qu’on est nombreux à continuer à installer en terminal…

    1. Tout dépend à quel logiciel tu fais référence. Le parti pris (qui ne changera donc sans doute jamais), c’était de ne proposer que des applications graphiques pour les utilisateurs finaux. Donc pas de bibliothèques ou d’applications en ligne de commande. L’idée étant que si tu utilises des applications CLI, tu utilises déjà le terminal et tu es donc capable de faire tes installations en ligne de commande.

  2. Ce serait important d’avoir une fonction de recherche plus complète et plus efficace (par catégorie, date, etc.). Àussi, à quand une gestion complète et intégrée des extensions gnome-shell dans la logithèque ? C’est pas logique de devoir les installer par là puis les gérer avec Gnome Tweak. En tous cas c’est un point ergonomique à améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *