xdg-app change de nom et devient Flatpak

flatpak

xdg-app est une technologie permettant d’installer facilement des applications sans avoir à se préoccuper de la distribution GNU/Linux utilisée ou de sa version, tout en isolant l’application du reste du système, proposant ainsi une bien meilleure sécurité. Sous GNOME, sa prise en charge sera assurée par la future version 3.22 de Logiciels.

Le 9 mai, Alexander Larsson, principal développeur du projet, décide de changer le nom pour Flatpak. Une discussion sur la liste de diffusion laisse entendre qu’il s’agirait d’une référence aux cartons plats d’Ikea qui rendent les meubles faciles à distribuer, déballer et installer, tout en ayant un côté nordique / scandinave plutôt sympa ;)

Jakub Steiner a ensuite profité de l’occasion pour créer une nouvelle icône et commencé à travailler sur un nouveau site web.

On peut donc espérer que la technologie se démocratise enfin et que de plus en plus d’éditeurs se mettent à proposer leurs applications sous ce format. Et ce, même si on ne peut s’empêcher de penser qu’entre le serveur d’affichage Mir et son nouveau système de paquets Snappy censé proposer les mêmes avantages, Canonical risque de diviser une fois de plus les distributions, tout en faisant encore perdre du temps à la démocratisation du poste de travail sous GNU/Linux.

4 réflexions au sujet de « xdg-app change de nom et devient Flatpak »

    1. Il ne semble pas y avoir d’isolation, non ? Avec Flatpak, l’accès à certains périphériques comme la webcam nécessitera l’autorisation de l’utilisateur. Et bien évidemment, l’application n’est pas censée pouvoir mettre le boxon. Le coup du client Steam qui supprime par erreur toutes les données de l’utilisateur ne serait plus possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *