Le futur de Photos

Jusqu’à présent, les développeurs de Photos se sont surtout attachés à faire de cette application une visionneuse et un organisateur de photos aussi agnostique que possible quant à la provenance de ces dernières, permettant d’afficher tout aussi bien des photos stockées localement sur le disque dur de l’utilisateur, qu’en provenance de services distants tels que Facebook, Google ou Flickr.

Cette partie étant considérée comme mature, il est désormais temps de passer à l’étape suivante ;)

Édition

Photos utilise d’ores et déjà la bibliothèque graphique GEGL qui devrait être au cœur de la prochaine version de GIMP, et dont le développeur Jehan a récemment présenté la dernière version sur LinuxFR.

Une telle bibliothèque, qui bénéficie de la collaboration de développeurs d’un nombre grandissant de projets qui y font désormais appel, devrait pouvoir offrir de grandes possibilités en terme de filtres (flou, netteté, filtres artistiques, etc.), de modification des couleurs (balance, saturation, etc.) ou de traitement (découpe, redimensionnement, rotation, etc.)

Le design de la nouvelle interface suit les grands principes de GNOME Shell : « concevoir une interface permettant l’auto-apprentissage des débutants, qui soit efficace pour les utilisateurs avancés, tout en étant optimisée pour les personnes ayant un niveau intermédiaire ».

Les autres principes étant de réduire la quantité de travail que l’utilisateur doit fournir, la prévention des erreurs lorsque c’est possible (tout en permettant de pouvoir facilement revenir en arrière lorsque elles se produisent), tout en privilégiant l’affichage du contenu.

Les différents outils d’édition sont organisés selon une logique de flux de travail : découpage, correction des couleurs (luminosité, contraste, saturation…), amélioration de la netteté, ainsi que l’application d’éventuels filtres.

Le flux de travail
Les différents filtres

Import

Photos gère parfaitement les photos déjà présentes, mais un gros travail est prévu pour faciliter l’import de nouvelles photos depuis l’appareil photo de l’utilisateur. L’import devant pouvoir être effectué d’un simple clique, tout en garantissant que ce soit sans erreur, et parfaitement bien rangé à l’arrivée.

Partage

L’autre grand chantier concerne le partage. De nos jours, la plupart des gens prennent des photos dans l’idée de les partager. À terme, il est prévu de doter GNOME d’une infrastructure de partage (partage de contenu entre applications sandboxées, accès à des services depuis des applications sandboxées, partage sur les réseaux sociaux…). Mais la notion de partage étant si importante de nos jours, qu’il est prévu d’ajouter la prise en charge des différents réseaux sociaux bien avant qu’une telle infrastructure ne soit enfin disponible.

Partage par courrier électronique ou sur les réseaux sociaux

Améliorations générales

En dehors des fonctionnalités d’édition, d’import ou de partage, d’autres changements sont prévus, comme une vue chronologique améliorée :

La vue chronologique

Les principaux changements concernent l’ajout de dates, le passage aux vignettes carrées, ou le fait de cacher le titre des différentes images dans le but de rendre la vue moins encombrée et la navigation plus facile.

Autre changement, la présence d’une barre latérale Détails. Cette dernière devant permettre d’organiser les photos en leur donnant un titre et une description, ou en les assignant à différents albums.

La nouvelle barre latérale pour l’organisation des photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *