Une meilleure communication autour de Fichiers

Carlos Soriano Sánchez, le mainteneur de Fichiers, vient de poster un billet de blog où il revient sur certains changements introduits dans Fichiers 3.16, et ce qui est prévu pour la prochaine version.

Il y explique également que certains changements controversés, sont surtout dû au faible nombre de personnes testant les versions de développement, et par conséquent, le faible nombre de retours utiles obtenus. Il faut donc malheureusement attendre la sortie de la version stable pour voir les gens réagir, ce qui interdit tout changement au niveau de l’interface. Les utilisateurs sont donc contraints de devoir attendre six mois de plus, et l’arrivée d’une nouvelle version.

Il aborde ensuite un problème souvent reproché aux développeurs GNOME, leur manque d’écoute des utilisateurs et de leurs suggestions. Il trouve cela injuste, en citant quelques exemples récents : la perturbante suppression du raccourci F5 pour rafraîchir le contenu d’un répertoire, le fait que le réglage du zoom n’était plus sauvegardé (alors qu’il ne l’avait jamais été), ou le souhait de pouvoir ouvrir plusieurs fichiers simultanément avec une autre application. Problèmes qui ont tous été corrigés.

Mais il est d’accord pour dire que le gros problème, c’est finalement le manque de communication. Les développeurs ont certains objectifs, qui nécessitent parfois de commencer par effectuer d’autres changements, et dont l’ensemble peut s’étaler sur plusieurs versions, avant de pouvoir être menés à bien. Et sans communication sur les raisons de tel ou tel changement, les utilisateurs ont parfois bien du mal à comprendre la direction prise par le projet.

Depuis peu, une feuille de route a été mise en place, qui donne un aperçu de ce qui est prévu. Les différentes maquettes sont également accessibles. Sans oublier la liste des bugs qu’il espère pouvoir corriger pour la prochaine version ou pour la prochaine révision de la version stable actuelle. Et pour finir, ceux dont il espère sincèrement pouvoir s’occuper, mais dont on ne sait pas encore pour quelle version :)

Il conclut son billet sur l’une des nouveautés de Fichiers 3.18, l’apparition d’une boîte de dialogue pour la création d’un nouveau dossier, ou pour le renommage des fichiers. L’avantage étant de pouvoir faire des retours à l’utilisateur, au fur et à mesure de sa frappe (fichier déjà existant sous ce nom, présence de caractères spéciaux qui rendraient le nom invalide…), plutôt que d’obtenir une fenêtre d’erreur au final, qui annulerait toute l’opération.

Tout en garantissant que ça n’augmente pas le nombre de frappes clavier ou de cliques souris nécessaires pour obtenir le même résultat qu’aujourd’hui, ça serait également plus simple à utiliser sur des écrans tactiles.

N’hésitez donc pas à faire des retours (courtois :) sur Bugzilla, si vous avez des remarques ou suggestions (éventuellement accompagnées de cas d’utilisation, d’images ou de comparaisons).

3 réflexions au sujet de « Une meilleure communication autour de Fichiers »

  1. Bonjour,

    Merci pour tous les articles sur Gnome… je suis un inconditionnel de Gnome3 mais me sens souvent un peu seul.
    A+
    Michel

  2. Bonjour après avoir lu je pense que les versions de test ne son pas trop accessible a l’utilisateur lambda, qui évite tout simplement de se casser la tête… je ne sais pas comment ça ce passe pour fichier mais si il faut compiler… (comme c’est le cas en général) ça se complique… Résultat moins de testeur.

    1. En temps normal, il y a des versions de test facilement récupérables, mais comme j’en avais besoin pour vous faire une démonstration, fallait bien que le site ne réponde plus :)

      Par contre, c’est un système automatique, qui fonctionne quand ça veut bien marcher. Il est évident, comme vous le soulignez, que ça serait mieux qu’une équipe de personnes s’occupe manuellement de proposer quelque chose de correct, pour les 2-3 versions beta et releases candidates. J’imagine bien des ISO en live CD, basées sur la dernière Fedora stable, qu’il suffirait de télécharger pour tester facilement dans une machine virtuelle. Quelque chose de simple, qui ne nécessite pas de manipulations techniques particulières, et surtout, qui ne touche pas au système de l’utilisateur.

      Mais bon, comme d’hab avec le libre, faut attendre qu’il y ai quelqu’un de motivé pour bien vouloir s’en occuper :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *