Logithèque Web

Version en cours de développement de la logithèque Web

Jozef Mlich a récemment publié un billet de blog annonçant le développement d’une version web de Logiciels.

Pour le moment propre à Fedora, le code étant disponible sous licence libre, il pourrait être par la suite facilement repris par les différentes distributions intéressées. En soit, l’idée n’est pas nouvelle, Ubuntu proposant déjà ce genre de site depuis quelques années.

Le but étant de pouvoir montrer aux utilisateurs, qu’ils soient sous Linux ou sous d’autres systèmes d’exploitation, toutes les applications disponibles dans la distribution.

Le développement n’en est encore qu’à ses débuts (le site est pour le moment hébergé sur un serveur de test, et ne dispose pas encore de sa propre adresse), mais nous pouvons d’ores et déjà lancer une recherche, naviguer parmi les différentes catégories, et afficher la fiche descriptive d’une application.

À terme, les développeurs souhaitent implémenter un système de notation, la possibilité de laisser des commentaires, et sans doute de pouvoir installer une application directement depuis le site.

3 réflexions au sujet de « Logithèque Web »

    1. De par la présence de captures d’écran ou de mise en forme du texte, c’est effectivement beaucoup mieux qu’un simple répertoire de paquets, tel qu’on peut le retrouver chez Debian. Il y a néanmoins quelques grosses lacunes. Premièrement, tout est en anglais. Si je recherche éditeur de texte, il ne me trouve rien. Pas non plus de notations, de commentaires, de mise en avant des meilleures applications…

      Mais bon, je pense que ce n’est que temporaire. Pendant longtemps, les différentes distributions devaient pratiquement refaire la même chose, chacune dans leur coin. Mais maintenant qu’avec AppStream, on a enfin un standard Freedesktop sur le sujet, toutes les applications vont se mettre petit à petit à fournir des fichiers AppData avec les sources de leurs programmes. Ces derniers contiendront toutes les informations nécessaires pour être automatiquement réutilisées par les différentes logithèques.

      Il n’y aura donc plus besoin de traduire un paquet Debian, un paquet RPM, un paquet pacman… puis de redupliquer les même efforts pour les captures d’écran et j’en passe. Et ça, c’est bien. Dommage qu’on ai mis plus de dix ans à mettre tout ça en place :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *