GNOME doit-il adopter un style plus moderne ?

Récemment, Alex Diavatis, l’auteur du site World of Gnome, posait la question sur son compte Google+ de savoir si GNOME devait adopter un style plus moderne, ce dernier étant souvent critiqué pour l’austérité de son jeu d’icônes. Sur les 582 votants, 54% (313) préféreraient un thème plus moderne, tandis que 46% (269) sont satisfaits du sérieux actuel du thème Adwaita.

De son côté, Jim Hall, qui étudie l’utilisabilité des logiciels, avait demandé à différentes personnes ce que leur inspirait les couleurs de différents environnements de bureau : OS X Yosemite, Windows 8 et GNOME 3.14 (voir le billet What you think about desktop colors, en anglais).

Sur la soixantaine de personnes ayant répondu, les associations qui ressortaient le plus concernant OS X, étaient : sobre, frais, neige, ciel et fille (blank, cool, snow, sky and girl). Pour Windows 8, c’était ciel, forêt, hype, brique et calme (sky, forest, cool, brick and calm). Tandis que pour GNOME, c’était ciel, sombre, nuit, sobre et hype (sky, dark, night, blank and cool).

Les couleurs d’OS X font donc penser à des adjectifs d’ouverture, de légèreté et de calme. Celles de Windows sont sombres, mais calmes. Tandis que celles de GNOME, bien que faisant penser à l’ouverte et au calme, dégagent également des sentiments négatifs.

« Les utilisateurs n’aiment pas les couleurs sombres dans un environnement de bureau. Dans la conception d’une interface, les couleurs affectent le ressenti qu’ont les gens de l’application. Comme on peut le voir dans cette comparaison, les utilisateurs perçoivent les couleurs sombres utilisées par Windows et GNOME comme maussades, tandis que les couleurs claires utilisées dans OS X suggèrent une interface aérée et conviviale. Ceci peut expliquer pourquoi nombre d’utilisateurs ont une mauvaise perception de l’utilisabilité de GNOME, quand des tests prouvent le contraire. Les couleurs maussades utilisées dans GNOME provoquent des sentiments de tension et d’insécurité, qui influencent la perception de l’utilisateur. »

« Ce n’est pas étonnant que les utilisateurs perçoivent généralement OS X comme étant particulièrement convivial. Apple a certes fait beaucoup d’efforts dans les tests d’utilisabilité d’OS X, mais je crois que leur choix d’opter pour des couleurs claires était un choix en connaissance de cause . Même les gens qui n’utilisent pas OS X en tant que système principal, le décrivent comme étant simple à utiliser. »

Le point positif, c’est qu’Allan Day, qui est responsable de l’expérience utilisateur sur le projet GNOME, semble accorder une certaine importance à l’avis de Jim Hall.

De votre côté, comment percevez-vous la légère évolution du thème de GNOME 3.16, et qu’espérez-vous pour l’avenir ?

7 réflexions au sujet de « GNOME doit-il adopter un style plus moderne ? »

  1. Gnome a besoin d’un thème clair. Sur Ubuntu j’ai toujours basculé Unity sur le thème clair. J’ai un écran qui n’est pas de première qualité et le haut de l’écran est difficile à lire en noir.

    Un thème clair donne une impression de sérénité, de métal mat solide et surtout sobre. Comme la coque en aluminium des MacBook, qui évoque tous ces adjectifs.

  2. Je ne suis jamais passé au nouveau GNOME pour les raisons citées dans cet article.

    Avant que GNOME Shell ne sorte, dés que les premières captures d’écran sont apparut je n’ai pas aimé le côté esthétique (sombre). C’est complètement futile mais ne serait-ce que le fond d’écran style « vielle tapisserie » ne m’a jamais attiré.
    Le fond d’écran ça se change, les icônes aussi mais vu que ça ne m’intéresse pas de passer du temps à bidouiller l’aspect visuel de mon desktop, j’ai utilisé un desktop qui dont la charte graphique me plaît par défaut.

  3. j’adore les thèmes sombres. Vraiment et gnome shell me plaît comme cela.
    Même si elementaryos me plaît beaucoup, je trouve le sombre plus calme et reposant…

    1. Dans l’idéal, il faudrait fournir plusieurs thèmes. Un thème clair par défaut, si c’est ce que recherche la majorité des gens, avec la possibilité de passer facilement sur un thème sombre au besoin. On pourrait penser que c’est à peu près ce que propose GNOME, puisque dans l’outil de personnalisation, on peut opter pour un thème sombre. Mais au final, nous avons donc un thème que certains trouvent déjà sombre par défaut, vers quelque chose d’encore plus sombre. Comme si on était à cheval sur les deux.

  4. J’adore Gnome pour son ergonomie globale mais un effort supplémentaire serait le bienvenu pour rendre la personnalisation accessible en ce qui concerne les thèmes et extensions. Ce n’est pas clairement une priorité mais proposer et maintenir une dizaine de thèmes pour les fenêtres, shell et icônes serait vraiment pratique sans avoir à ajouter un PPA ou passer par gnome-look.

  5. J’apprécie l’évolution du thème dans Gnome 3.16 mais je souhaiterais surtout que Gnome soit plus léger.
    Pantheon (elementary OS) a plein d’animations et fait « moderne », pourtant il prends deux fois moins de RAM que Gnome et ne lag pas.

  6. Je sais bien que les équipes de Gnome n’ont pas les moyens de s’en payer une licence, mais le seul thème a l’esthétique globale convenable en toute circonstance serait bien sur un thème « Hello Kitty », éventuellement dans sa variante « corporate » pour les entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *